Comment entrer dans la fonction publique

Sommaire

La stabilité et la sécurité de la fonction publique vous attirent et vous souhaitez devenir fonctionnaire. Plusieurs modes d'entrées existent pour trouver un emploi dans la fonction publique, principal employeur français.

Voici comment entrer dans la fonction publique.

1. Zoom sur la fonction publique

La fonction publique regroupe 3 fonctions :

  • La fonction publique territoriale : collectivités territoriales (communes, départements et régions), structures intercommunales (communautés d’agglomérations, communautés de communes, etc.) et établissements publics (caisse des écoles, centre communal d’action sociale, offices publics de l’habitat).

Exemples d'emplois territoriaux : éboueur, agent d'accueil en mairie, bibliothécaire, policier municipal, agent des écoles maternelles, etc.

  • La fonction publique de l'État : administrations centrales de l'État et services déconcentrés (préfectures, rectorats, directions départementales, etc.).

Exemples d'emplois : personnel des établissements publics d’enseignement (universités, lycées, collèges) et des établissements publics administratifs rattachés aux différents ministères, professeur, greffier, etc.

  • La fonction publique hospitalière : établissements d’hospitalisation publics, maisons de retraite publiques, établissements publics ou à caractère public relevant des services départementaux de l’aide sociale à l’enfance, établissements publics pour mineurs ou adultes handicapés ou inadaptés, centres d’hébergement et de réadaptation sociale publics ou à caractère public.

À noter : les emplois concernés sont ceux de l'ensemble de ces établissements (201 métiers), à l'exception du personnel médical (médecins, biologistes, pharmaciens et orthodontistes).

2. Vérifiez que vous remplissez les conditions pour entrer dans la fonction publique

Vérifiez que vous remplissez les conditions générales pour entrer dans la fonction publique :

  • Avoir la nationalité française ou celle d’un État membre de l’Union européenne (UE) ou participant à l’accord sur l’Espace économique européen (EEE) ou suisse.
  • Jouir de ses droits civiques.
  • Ne pas avoir subi de condamnation figurant au bulletin n° 2 du casier judiciaire qui soit incompatible avec l’exercice des fonctions.
  • Être en position régulière au regard des obligations du service national. Pour les candidats français nés après le 31 décembre 1978 et pour les candidates françaises nées après le 31 décembre 1982, les attestations de recensement et de participation à la journée d’appel de préparation à la défense sont requises.
  • Remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction, compte tenu des possibilités de compensation du handicap.
  • Avoir le diplôme demandé (sauf pour certains concours de catégorie C). Le diplôme est exigé dans la plupart des concours (sauf dans certains cas, pour charge de famille et pour les sportifs de haut niveau). Si vous n'avez pas le diplôme requis, vous pouvez obtenir une équivalence.

Important : il n'existe plus de limite d'âge, sauf exception pour les emplois classés en catégorie active (emplois présentant un risque particulier ou des fatigues exceptionnelles justifiant un départ anticipé à la retraite) ou lorsque l’accès aux corps nécessite une période accomplie de scolarité d'au moins 2 ans.

À noter : l’ordonnance n° 2019-2 du 4 janvier 2019 et son décret d’application n° 2019-5 du 4 janvier 2019 simplifient le dispositif de reconversion des militaires et anciens militaires dans la fonction publique civile. Ils peuvent bénéficier d’un dispositif de détachement ou de nomination en qualité de stagiaire. Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2020, le dispositif des emplois réservés (article L. 4139-3 du Code de la défense) se recentre sur les seuls militaires pensionnés de guerre.

3. Trouvez les offres d'emploi de la fonction publique

Pour trouver des offres d'emploi, vous pouvez consulter plusieurs supports :

3. Entrez dans la fonction publique sans concours

Cas 1 : devenez contractuel

Dans les trois fonctions publiques, il existe des postes de contractuels. L'administration peut proposer à des personnes des contrats à durée déterminée pour des remplacements ou des besoins occasionnels ou saisonniers. La durée du contrat est fonction de l'objet du recrutement, dans la limite d'une durée de 3 ans. Elle dépend soit de la durée prévisible du remplacement, soit du besoin occasionnel (maximum 6 mois pour l'administration territoriale, 10 mois pour l'État et 12 mois pour l'administration hospitalière au cours d’une année), soit du besoin saisonnier (6 mois au maximum au cours d’une année). Les contrats sont renouvelables, dans la limite de 6 ans. Vous n'êtes pas titulaire du statut de fonctionnaire.

  • Postulez directement, sans concours. Adoptez la même démarche que pour une recherche d'emploi dans le secteur privé.
  • Préparez votre titularisation une fois que vous êtes en place :
    • Montrez votre motivation, une inscription à un concours local peut vous être proposée.
    • Inscrivez-vous au concours et préparez-le.
    • Si vous êtes reconnu TH (travailleur handicapé), signez un « contrat donnant vocation à titularisation » :  vous êtes ainsi dispensé du concours et pouvez être titularisé en fin de CCD.

Bon à savoir : les agents contractuels de la fonction publique bénéficiant d'un CDD d’une durée inférieure ou égale à 1 an touchent une prime de précarité équivalente à 10 % de leur salaire brut, mais seulement si le contrat est exécuté jusqu'à son terme (décret n° 2020-1296 du 23 octobre 2020, applicable au 1er janvier 2021).

À noter : il est possible de conclure un contrat d’apprentissage avec une collectivité territoriale. À ce titre, une aide exceptionnelle de 3 000 € est versée aux collectivités territoriales et leurs établissements publics pour soutenir le recrutement d’apprentis. Cette aide est versée en une seule fois pour chaque contrat d’apprentissage signé entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2021 (décret n° 2021-340 du 29 mars 2021).

Cas 2 : accédez directement à la titularisation, sous certaines conditions

  • Les trois fonctions publiques peuvent recruter sans concours dans le cadre des emplois réservés, lors de la constitution initiale d'un corps ou d'un cadre d'emploi pour la fonction territoriale, pour certains fonctionnaires de catégorie C et dans certains cas précis dans chacune des fonctions.
  • Si vous avez de 16 à 25 ans, postulez à Pôle Emploi qui fera suivre à un Pacte (parcours d'accès aux carrières hospitalières, territoriales et de l'État). C'est un contrat de formation en alternance d'une durée de 12 mois au minimum et de 24 mois au maximum qui ouvre à votre titularisation, sur décision d'une commission.

4. Devenez fonctionnaire en passant un concours

Choisissez la fonction publique qui vous intéresse

Chacune a sa propre organisation de concours :

  • Fonction publique d’État (FPE) : concours au niveau national ou au niveau local. Pour la police nationale, adressez-vous au Secrétariat général pour l’administration de la police (SGAP) ; pour l’Éducation nationale, au rectorat d’académie…
  • Fonction publique hospitalière (FPH) : concours organisés soit par l’État au niveau national, régional ou départemental, soit par le Centre national de gestion (CNG) pour les praticiens hospitaliers et les personnels de direction, soit par les établissements de santé et assimilés localement pour plusieurs établissements d’un département ou d’une région.

Bon à savoir : pour ces 2 fonctions publiques (FPE et FPH), les concours peuvent être organisés sur épreuves ou par une sélection faite par le jury, au vu de vos titres, ou de vos titres et travaux, complétée éventuellement d’épreuves.

  • Fonction publique territoriale (FPT) : concours organisés par le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), ses délégations régionales ou interdépartementales pour les concours d’administrateur, de conservateur du patrimoine, de conservateur des bibliothèques et d’ingénieur en chef, ou par ses délégations départementales et interdépartementales ou directement par les collectivités territoriales pour certains types de postes.

Bon à savoir : les concours peuvent être organisés sur épreuves ou sur titres et épreuves.

À noter : les bourses Talents ont pour but d'accompagner financièrement les jeunes qui préparent un concours d'entrée à la fonction publique. Cette bourse est d'un montant de 4 000 € pour les personnes inscrites dans une Prépa Talents et de 2 000 € pour les personnes préparant un concours hors Prépa Talents.

Respectez les délais d'inscription que vous trouverez sur les différents sites et sur le portail de la fonction publique.

Choisissez le type de concours que vous allez présenter

Selon votre situation, choisissez parmi les trois types de concours celui que vous allez présenter :

  • Les concours externes vous sont ouverts si vous répondez aux conditions générales pour entrer dans la fonction publique. Les candidats sont souvent surdiplômés par rapport au niveau requis, leur but étant d'entrer pour évoluer en interne après. À chaque catégorie correspond un niveau ou un diplôme requis :
    • catégorie A : bac +3, 4 ou 5 ;
    • catégorie B : bac +2 ou équivalent pour la catégorie B ;
    • catégorie C : aucune condition de diplôme ou un CAP (certificat d’aptitude professionnelle). Les candidats suivent généralement une préparation spécifique au concours choisi.

Conseil : suivez une préparation spécifique à votre concours. Informez-vous sur le site emploi du secteur public.

  • Vous pouvez passer les concours internes si vous êtes agent non titulaire, après une ancienneté définie dans chaque statut particulier. Ils sont en général accessibles sans condition de diplôme ni d’âge et vous donne accès à une évolution de carrière.
  • Les troisièmes concours sont réservés à certains corps. Pour vous présenter, justifiez :
    • soit de l’exercice, pendant un certain nombre d’années, d’une ou plusieurs activités professionnelles (salarié d’une entreprise publique ou privée, indépendant, emploi jeune n’ayant pas le statut d’agent public) ;
    • soit d’un ou plusieurs mandats de membre d’une assemblée locale ;
    • soit d’une expérience de responsable dans une association (salarié ou bénévole).

Bon à savoir : la durée de ces activités et de ces mandats est prise en compte si vous n'étiez pas fonctionnaire ou agent public.

5. Préparez votre concours d'entrée dans la fonction publique

Préparer votre concours, quelle que soit la catégorie que vous présentez, est primordial. Sans préparation, il y a peu de chances de réussite ! Plusieurs possibilités s'offrent à vous.

Option 1 : intégrez une préparation au concours

  • Suivez un cycle d'études adapté à votre concours, par exemple une licence d'administration publique pour un concours de catégorie A, ou le cycle d'études d'un IEP (institut d'études politiques).
  • Ou inscrivez-vous dans un cycle de préparation :
    • catégorie A : centres de préparation dans les IEP, à l'Institut du service public (ISP), dans les services de formation continue de certaines universités et écoles d'enseignement supérieur ;
    • catégories B et C : contactez les Greta ou votre mairie pour les grandes villes.
  • Si vous êtes agent, contactez le CNFPT.

Bon à savoir : l’ÉNA (École nationale d’administration) est supprimée en 2022 et remplacée par l’Institut du service public. Implanté à Strasbourg, cet institut regroupe les élèves de 13 écoles (ÉNA, INET, ENM, EHESP, EN3S, ENSP, ENAP, 4 écoles d’application de Polytechnique, EOGN et ENS) où ils y suivent un tronc commun. Les élèves suivent ensuite le cursus spécifique propre à leur école.

Option 2 : préparez votre concours par correspondance

Plusieurs établissements proposent des préparation par correspondance :

  • le CNED ;
  • Eduter-CNPR (concours du ministère de l'Agriculture et de l'École des hautes études en santé publique) ;
  • l'IEP (concours administratifs de catégorie A des trois fonctions publiques : État, territoriale et hospitalière).

Option 3 : préparez votre concours seul

Procurez-vous les annales de votre concours. La fonction publique d'État met en ligne les annales des concours des différents ministères.

Bon à savoir : le décret n° 2021-334 du 26 mars 2021 supprime la limitation du nombre de présentations possibles à certains concours de la fonction publique, et notamment les concours d'accès aux corps de l'inspection générale de l'éducation, des ingénieurs des mines, des ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts, des commissaires de police, des magistrats de tribunal administratif ou de cour administrative d'appel, ou les concours d'accès à l' École nationale de la magistrature.

Ces pros peuvent vous aider